Le laboratoire du Téléthon cherche à passer à la phase industrielle (Le Echos)

Généthon veut trouver des fonds pour un investissement de 100 millions d’euros.
« Construire une usine, capable de fabriquer les produits de thérapie génique à l’échelle industrielle nécessite un investissement de 100 millions d’euros » : pour Frédéric Revah, directeur général de Généthon, un tel investissement est hors de portée de sa structure. Financé grâce aux dons de l’AFM-Téléthon, le laboratoire Généthon, situé à Evry (Essonne), est maintenant dédié à la conception, au développement et à la production de médicaments de thérapie génique pour les maladies rares, avec un budget de fonctionnement annuel de 12 à 15 millions d’euros.

Journaliste : Catherine Ducruet